Camp d'entraînement à Pékin

Publié le par Pierre Bourliaud

La saison 2012-2013 est passée beaucoup trop vite. Suite à mon échec lors des sélections en équipe de France, je me suis totalement consacré à mes études. En juin dernier j'ai obtenu le diplôme d'Etat de Masseur-Kinésithérapeute, ce qui était l'objectif premier de cette année. J'ai alors eu peu de temps pour préparer les championnats de France qui étaient la dernière course de la saison. J'avais à défendre un titre de champion de France individuel et un titre par équipe. Mais le manque de navigation s'est fait ressentir. Je termine 14ème en individuel à cause d'une touche qui m'éjecte de la finale, alors que les chronos étaient très serrés. Et, par équipe, nous avons commis des erreurs qui nous ont coûtés le podium. Nous sommes très très déçus de ce résultat, car nous comptions beaucoup sur cette course, pour finir la saison sur une note positive. Il faut tout de même remarquer que nous avons joué de malchance (ou d'incompétence), car nous avons été crédités d'une pénalité que nous n'avons pas faite. C'est souvent le même refrain dans le kayak slalom et c'est une fois de plus dans une incompréhension totale que nous avons vu la seconde place nous échapper. Mais c'est la dure loi de notre sport et il faut l'accepter. Nous serons présent l'année prochaine pour tenter de reprendre notre titre! Place maintenant à une nouvelle saison! Rien de tel pour débuter une nouvelle saison, que de prendre part à un camp d'entraînement à Pékin sur le bassin des Jeux Olympiques de 2008. Les lieux ont pris la poussière et sont peu fréquentés. C'est la première fois depuis les Jeux que le bassin est remis en eau. J'avais déjà eu la chance de découvrir le site en 2007 lors des Pré-Jeux Olympiques et j'avais pris beaucoup de plaisir à naviguer sur ce bassin qui est un des plus difficiles du monde. Cette fois encore, je le trouve volumineux et exigeant, ce qui rend les séances d'entraînement très intenses. Les chinois ont l'habitude de passer de nombreuses heures en bateau et en musculation. Je me suis mis au pas et j'ai pris le train en marche. La première semaine a été vraiment très rude. Les séances sont intenses et s'enchaînent rapidement. Mais j'apprécie le fait de retrouver de telles conditions d'entraînement, que je n'avais pas pu avoir depuis un bon moment. Cela fait du bien de côtoyer des personnes qui ont des méthodes de préparation différentes. Je vais essayer de mettre en ligne une petite vidéo des entraînements, mais je ne garantis rien car la connexion est mauvaise et les sites internet bien souvent interdits. A bientôt, Pierre.

Commenter cet article