Retour sur ma préparation hivernale

Publié le par Pierre Bourliaud

Après une longue période sans nouvelle, je profite d'un temps libre dans mon emploi du temps du moment très chargé, pour vous donnez des news. 

De l'eau a coulé sous les ponts depuis mon dernier message datant du début de l'hiver. Je vais donc revenir rapidement sur les temps forts de ma préparation hivernale.

Après un mois de décembre consacré à l'entraînement en eaux-vives à Pau et à un stage de kinésithérapie, j'ai passé le mois de janvier à Toulouse. L'objectif numéro 1 était le passage des examens principaux de ma 3ème année de formation de kinésithérapeute. Les entraînements ont donc été moins nombreux, mais centrés sur d'autres activités et un travail de foncier, notamment en ski de fond. 

Une fois cette période d'examens terminée, j'ai pris la direction des tropiques pour 7 semaines de préparation physique et de stage kiné à la réunion. 

J'ai profité de superbes conditions pour décourvir l'île et ses magnifiques montagnes. Les chaussures de footing ont remplacé les ski, sur cette île où le trail est la discipline reine! Le nouveau bassin artificiel d'eau-vive de la réunion n'avait pas encore ouvert officiellement. J'ai donc pris le pari de privilégier la PPG en footing et en kayak de course en ligne, plutôt que la navigation en slalom sur le plat. 

A mon retour en métropôle, j'ai repris le chemin de l'eau-vive avec beaucoup de difficultés. Les sensations ont mis du temps à revenir. Une semaine après mon arrivée, je suis allé faire la seconde manche du championnat de France nationale 1 à Réals. Les conditions météorologiques y étaient très difficiles (pluie et froid) et bien que le résultat soit médiocre (15ème en demi-finale et 34ème en finale), je suis reparti satisfait de cette course. J'y ai pris des repères importants afin de planifier la suite de ma préparation. 

Peu de temps après, je suis parti une semaine au nord Est de l'Allemagne, à Leipzig, pour une course internationale. Une fois de plus la météo n'a pas été clémente. Le thermomètre n'a pas franchi la barre des 0°C de toute la semaine. Le contraste avec les 35°C réunionnais s'est fait sentir. Mais, j'ai pu continuer à travailler les points faibles du moment en eau-vive. Le jour des courses, je me suis arrêté au stade des qualifications en terminant 12ème. Un réglement particulier ne permettait qu'aux 10 premiers de se qualifier en demi-finale. Globalement, ma navigation était bonne, mais c'est en fin de parcours que j'ai beaucoup perdu de temps. Le manque d'heures de pagayage s'est fait sentir sur les 15 dernières secondes de course. 

Me voici maintenant entre Toulouse et Pau pour la préparation finale en vue des courses de sélection en équipe de France qui se dérouleront à Pau du 8 au 12 mai prochains. Je suis cette année à cheval entre mes objectifs sportifs et mes objectifs universitaires. Je n'ai pas souhaité mettre en péril ma dernière année d'étude qui se finit le mois prochain. L'emploi du temps est donc très chargé et les enjeux sont doubles. J'espère pouvoir mener de front ces deux projets avec succès.

Les prochaines échéances sportives sont prévues dans 10 jours à Seu de Urgell, à Foix et à Pau avec la "Pyrenees Cup 2013". Ce sera l'occasion de faire les derniers réglages avant le saut dans le grand bain des sélections. 

A bientôt, 

Pierre. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article